Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au deuxième menu | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

SABA - Syndicat d'Aménagement du Bassin de l'Arc

Menu principal

Accueil  >  Le bassin versant de l’Arc > Qualité de l’eau  > Qualité des eaux souterraines

Qualité des eaux souterraines

 
Sur le bassin de l’Arc, on distingue deux grands réservoirs d’eaux souterraines. Le premier est l’aquifère profond d’Aix-Gardanne qui est peu étudié. Le second est la nappe alluviale de Berre, plus connue et impactée par les activités humaines.

L’aquifère (réservoir géologique d’eau) d’Aix-Gardanne est profond (plusieurs centaines de mètres) et très étendu (de la Haute Vallée de l’Arc à l’Etang de Berre). Les couches superficielles servant de filtre naturel, cet aquifère ne semble pas pollué. Il représente une ressource en eau exceptionnelle sur le bassin versant.

La nappe alluviale de Berre est une nappe superficielle (quelques mètres de profondeur) qui couvre l’ensemble de la plaine de Berre. Elle est en étroite relation avec l’Arc (drainage ou alimentation en fonction des niveaux et des secteurs).

La qualité de l’eau de cette nappe est insatisfaisante. Il a été retrouvé sur des échantillons d’eau 4 pesticides différents dont les concentrations dépassent les normes. De plus, les concentrations en nitrates sont également élevées (plus de 50 mg/l sur certains prélèvements).

L’agriculture, très présente sur ce territoire et intensive, semble à l’origine de ces désordres. Cependant, du fait d’un fort taux de renouvellement des eaux dans la nappe, si des efforts efficaces sont entrepris par le secteur agricole sur ce territoire, la nappe de Berre retrouvera rapidement une bonne qualité des eaux.

Retour à la page précédente

Liens divers