Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au deuxième menu | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

SABA - Syndicat d'Aménagement du Bassin de l'Arc

Menu principal

Accueil  >  Paiements pour services environnementaux  > Qu’est ce que le PSE ?

Qu’est ce que le PSE ?

 
Le SABA a été retenu par l’Agence de l’eau pour expérimenter la mise en œuvre de paiements pour services environnementaux (PSE).

Un service environnemental est une action ou mode de gestion d’un acteur qui améliore l’état de l’environnement. L’action « Paiements pour Services Environnementaux » (PSE) consiste à créer puis mettre en œuvre un dispositif de rémunération des agriculteurs pour services environnementaux rendus liés aux enjeux biodiversité et eau.

Haie en bordure de vignes
Haie en bordure de vignes

Ce dispositif vise donc à rémunérer les agriculteurs qui s’engagent à améliorer ou à maintenir la biodiversité et la qualité de l’eau. Ceci sous réserve de la validation du projet par l’Agence de l’eau, prévue en mai 2021. Ce dispositif est ouvert à tout système de production (vigne, céréales, maraîchage, oliviers,...).

Deux types d’actions sont concernées :

- la gestion des structures paysagères ou infrastructures agro-écologiques (haies, ripisylves, bandes végétalisées, bosquets, mares,…)
- la gestion des systèmes de production agricole (engrais minéraux, herbicides, couverture de sol,...).

Si le projet du SABA est validé en mai 2021, celui-ci sera financé par l’Agence de l’Eau pendant 5 ans (2021-2026).

Bande fleurie
Bande fleurie

Attention, les agriculteurs bénéficiaires des aides à l’AB (conversion ou maintien) et des aides MAEC, après le 15 mai 2021 ne sont pas concernés par ce dispositif. De plus, si vous n’avez aucune parcelle dans les périmètres présentés dans l’onglet "périmètres PSE", ce dispositif ne vous concerne pas non plus.

Pour que ce projet puisse voir le jour, sur le bassin de l’Arc, il est primordial que les différents acteurs du territoire (collectifs d’agriculteurs, acteurs environnementaux, représentants des collectivités, etc.) soient partie prenante pour co-construire ce nouveau dispositif d’aide.

 [1]

[1] Les partenaires du projet : Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse, Bio de PACA, Chambre d’agriculture 13, Acteon, caves coopératives viticoles du bassin (Pourrières, Eguilles, Pourcieux, Trets, Puyloubier, Rousset), association des vignerons de la Sainte Victoire, GIEE Argena, agriculteurs (toutes filières) contributeurs lors des ateliers,...

Liens divers