Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au deuxième menu | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

SABA - Syndicat d'Aménagement du Bassin de l'Arc

Menu principal

Accueil  >  Le bassin versant de l’Arc > Flore et faune > Flore  > La ripisylve de l’Arc

La ripisylve de l’Arc

 
La ripisylve est la forêt qui borde un cours d’eau. Son état et sa largeur sont variables. Elle se distingue aisément dans le paysage, elle forme une coulée verte au milieu des champs ou des zones urbanisées.
la ripisylve de l'Arc, un corridor boisé du Var à l'Etang de Berre. Photo SABA
la ripisylve de l’Arc, un corridor boisé du Var à l’Etang de Berre. Photo SABA

C’est une forêt tributaire de l’humidité des sols. Les espèces végétales présentes puisent leur besoin en eau dans la nappe d’accompagnement de la rivière grâce à leurs racines. Cette caractéristique est un facteur de biodiversité des milieux méditerranéens où la végétation est très majoritairement adaptée à la sécheresse. Les arbres les plus fréquents sont le peuplier blanc ou noir, le frêne, les saules, ou l’orme.

Les rôles de la ripisylve sont nombreux. C’est avant tout un écosystème humide qui sert d’habitat à une faune spécifique. Elle offre caches et abris (arbres creux, sous caves, embâcles…), nourriture (baies, graines, débris végétaux, insectes…), et lieux de reproduction (herbiers, racines, buisssons…). Elle forme un corridor boisé pour relier des zones naturelles entre elles (on parle de trame verte et bleue…) et limite le réchauffement de l’eau en été par son ombrage. Par ailleurs, elle joue le rôle de filtre entre la rivière et le milieu environnant. Les racines absorbent par exemple les nitrates et les phosphates. Elle participe à l’auto-épuration de l’eau de la rivière. Les racines des arbres, notamment celles des saules ou des frênes, maintiennent les berges et limitent ainsi leur érosion.

Lors d’une crue, les arbustes forment un couvert végétal en se plaquant sur les berges. La ripisylve ralentit les eaux et filtre les bois flottants (effet « peigne »).

Retour à la page précédente

Liens divers