Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au deuxième menu | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

SABA - Syndicat d'Aménagement du Bassin de l'Arc

Menu principal

Recherche

Actualités

Accueil  >  Actualités  > Inauguration de la passe à anguilles de Moulin du Pont

Inauguration de la passe à anguilles de Moulin du Pont

Publié le 30 juillet 2019

Les passes de montaison et de dévalaison de l’anguille à Moulin du Pont et à la Thérèse ont été inaugurées respectivement les 26 avril et 18 mai 2019.

L’inauguration du site de Moulin du Pont s’est déroulée en présence des élus locaux, des institutionnels et des entreprises mandatées pour les travaux. Celle de la Thérèse s’est déroulée dans une ambiance bien plus festive venant consacrer l’aboutissement d’un remarquable projet citoyen.

Ces deux inaugurations sont le résultat d’un projet échelonné sur 8 ans, depuis les premières études jusqu’au travaux, qui marque, nous l’espérons, un net progrès pour le déplacement de cette espèce en danger critique d’extinction.

Dispositif de montaison et de dévalaison de Moulin du Pont
Dispositif de montaison et de dévalaison de Moulin du Pont

Ces deux sites se ressemblent.

Il s’agit de deux très vieux barrages [1], qui servaient à dériver les eaux de l’Arc pour des moulins (puis deux petites usines hydroélectriques à partir des années 70). Les barrages perturbaient fortement la montaison [2] des anguillettes [3]. Les deux micro-centrales turbinaient par dérivation les eaux de l’Arc, induisant un risque de mortalité élevée des anguilles adultes retournant à la mer pour se reproduire. Deux sociétés ont repris et réhabilité les sites en intégrant dans leurs coûts d’investissement la réduction de leur impact sur l’anguille : la société MW Hydraulique pour l’usine de Moulin du Pont et la société Provence Energie Citoyenne pour le site de la Thérèse.

Pour chacun des deux sites, les principes d’aménagement sont les suivants :
- Construction d’un nouveau dégrilleur en tête de canal empêchant le passage des anguilles adultes. L’espace inter-barreaux est inférieur à la grosseur des adultes.
- Réservation d’un débit dédié à la rivière et construction d’une rampe de dévalaison (un « toboggan » à anguilles alimenté par ce débit réservé) permettant aux anguilles se présentant au dégrilleur dans le canal de dérivation, de retrouver le lit de l’Arc.
- Construction d’une rampe de montaison pour les anguillettes.
- Réhabilitation de la crête du barrage pour mieux attirer les anguillettes vers la passe de montaison.

Inauguration de la passe en présence des élus locaux
Inauguration de la passe en présence des élus locaux

Le SABA a coordonné les travaux et a pris en charge les travaux de montaison dans le cadre de son programme pluriannuel de travaux pour la continuité écologique.

Chaque société a financé les dégrilleurs et les rampes de dévalaison. La particularité de ces travaux réside donc dans une double maïtrise d’ouvrage.

Études et travaux ont été financés par l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée et Corse dans le cadre de son Xème programme de financement.

[1] Les deux barrages sont présents sur les Cartes de Cassini

[2] Migration de colonisation vers l’amont

[3] jeunes anguilles non matures

Les documents attachés

Extrait de La Provence du 5 mai 2019

Document PDF - 129 ko - Publié le 30 juillet 2019
Retour à la page précédente

Liens divers