Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au deuxième menu | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

SABA - Syndicat d'Aménagement du Bassin de l'Arc

Menu principal

Accueil  >  Le cours d’eau & moi > Bonnes pratiques  > Bonnes pratiques de citoyen

Bonnes pratiques de citoyen

 
Riverains, usagers, gestionnaires ou provençaux, nous sommes tous des citoyens concernés par la préservation de l’eau et des milieux aquatiques.

Les gestionnaires de milieux aquatiques et les services de police de l’eau et de la pêche veillent à protéger ces milieux. Mais leurs agents et élus ne peuvent être partout à la fois ! De plus, ils doivent souvent constater rapidement une infraction sous peine qu’elle disparaisse. Aussi, les citoyens sont invités à rester vigilants et prévenir les services compétents dès que possible.

Voici quelques cas de pollutions que vous pouvez constater :
- pollution du cours d’eau colorée, odorante, chimique avec ou sans mortalité piscicole

- pollution par matières en suspension, c’est-à-dire que l’eau est troublée par de la terre (sans évènements pluvieux préalables) avec suspicion de travaux dans le lit du cours d’eau (les travaux dans le lit sont soumis à autorisation préfectorale et les eaux doivent être dérivées pendant les travaux)

Ou encore quelques troubles possibles :
- endiguement de berges
- remblaiements en zones inondables

- Service de Police de l’Eau,

DDTM13
DDTM13

Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM),
16 rue Antoine Zattara,
13 332 MARSEILLE CEDEX 3,
Tel secrétariat : 04 91 28 40 23,
courriel : christian.orttner@bouches-du-rhone....
ou vincent.dupont@bouches-du-rhone.gouv.fr

- Office National de l’Eau et des Milieux Aquatiques (ONEMA),
Service Départemental des Bouches-du-Rhône,
av Louis Philibert,
13290 AIX EN PROVENCE,
tel/fax : 04 42 53 30 87,
courriel sd13@onema.fr

Les services de Police ou de Gendarmerie peuvent également être contactés en cas d’urgence.

Pour ce qui concerne les arbres couchés dans le lit ou les embâcles dans les zones urbaines ou périurbaines, merci de contacter le SABA .

Enfin, n’oublions pas que nous générons chaque jour un impact sur les milieux aquatiques par notre usage de l’eau. Nombreux sont les sites Internet et les brochures dédiés aux économies d’eau et à l’usage de produits écologiques ou labellisés.

Tous font référence à un principe simple : plus nous limitons notre usage de l’eau, moins nous générons de rejets. Nous pouvons également diminuer notre impact sur l’eau en consommant des produits alimentaires labellisés(moins consommateurs d’eau) ainsi que des produits ménagers certifiés (biodégradables). Même si les stations d’épuration traitent une grande partie des eaux, la réduction des pollutions à la source est vitale pour le milieu aquatique.

Retour à la page précédente

Liens divers