Aller au contenu | Aller au sous menu | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Le contrat de rivière - Retour à l'accueil

Recherche

Le contrat de rivière

 > Accueil  > Actions

Actions

 
Les actions du Contrat de Rivière sont regroupées par grandes orientations : lutte contre les pollutions, préservation des fonctionnalités naturelles des milieux, gestion des inondations, atteinte de l’équilibre quantitatif de la ressource, et vie avec la rivière.

Lutter contre les pollutions

7 actions du Contrat de Rivière concernent la mise en conformité des dernières stations d’épurations non conformes du bassin versant. C’est une avancée non négligeable en matière de lutte contre les pollutions domestiques car nous savons que ces travaux permettent une amélioration significative de certains paramètres physico-chimiques de l’état écologique de l’Arc et de ses affluents.

Ces actions sont complétées par la réhabilitation des Installations d’Assainissement Non Collectif (action n°9). Le suivi de la qualité de l’eau (action n°17) et celui des zones de rejets intermédiaires (action n°8) permettront sans nul doute d’apprécier ces améliorations.

Afin de lutter contre les pollutions diffuses et ponctuelles d’origine agricole, des aires de lavage des engins agricoles vont être équipées pour collecter les eaux usées (action n°10). Un travail sur 3 ans de conseils et d’animation va être expérimenté pour sensibiliser les agriculteurs du bassin et modifier les pratiques (action n° 11 et n°12).

Préserver les fonctionnalités naturelles des milieux

L’action majeure de cet objectif est la mise en œuvre des nouveaux programmes pluriannuels d’entretien et de restauration de la ripisylve de l’Arc et des affluents. Ce programme vise à rétablir les équilibres écologiques et les fonctionnements hydrauliques naturels de l’Arc.

La problématique naissante de restauration de la continuité piscicole sera abordée grâce à deux actions : la réhabilitation du franchissement de l’anguille sur deux seuils (action n°22) et un diagnostic piscicole (action n°21) sur les cours d’eau du bassin. Enfin, en complément de l’existant, un inventaire des petites zones humides du bassin versant sera mis en œuvre en 2013.

Atteindre l’équilibre quantitatif

Un plan de gestion de ressource en eau est programmé en 2011 et destiné au monde agricole. Ce plan prévoit un diagnostic des prélèvements et un programme de mesures.

Gérer les inondations

Gérer, c’est savoir et informer. Pour gérer le risque inondation sur le territoire, le SABA prévoie 3 études destinées à mieux connaître l’aléa et les crues de l’Arc et du Grand Vallat (actions n°25 et 26) ainsi qu’une étude sur le ralentissement dynamique des crues (action n°27).

Il s’attache également à entretenir la mémoire du risque par la pose de repères de crues (action n°28) ainsi qu’à la mise en place d’un réseau solidaire d’observateurs des crues (action n°29).

Enfin, la Ville de Gardanne poursuit ses travaux de protection des zones habitées contre les crues (action n°30).

Vivre avec l’Arc et ses affluents

La sensibilisation autour de l’eau et de la rivière est l’un des piliers du travail du SABA. Des programmes d’actions pédagogiques sont mis en place chaque année (action n°32). Il est également prévu de développer des classeurs pédagogiques et des plaquettes d’informations (action n°33 et 35). Enfin, le Contrat de Rivière ne saurait vivre sans une structure de gestion pérenne et un suivi de qualité (actions n°31 et 39).

 Haut de page
SABA - Syndicat d'Aménagement du Bassin de l'Arc

Actualités

  • Zéro herbicide et qualité des sols

    Publié le 10 avril 2018
    Deux projets d'agriculture durable ont (...)
  • Labellisation Terre Saine

    Publié le 6 avril 2018
    La commune de Pourcieux vient tout juste d’être (...)

Liens divers